lebonchien.frContactMentions légales et CGUA propos de nousLiensPlan du site

Loisirs > Vie quotidienne > Emmener son chat en voiture

Emmener son chat en voiture

Emmener son chat en voiture,

Votre chat est un animal très attaché à son lieu de vie, à son territoire et il est vite perturbé lorsque vous devez le transporter, en particulier en voiture. Malgré tout, vous aurez parfois à transporter votre chat, par exemple pour aller en vacances, pour vous rendre chez le vétérinaire. Voici quelques conseils pour que ces déplacements se fassent dans les meilleures conditions. photo : Quinn Dombrowski(CC BY-ND 2.0)


Voyager avec son chat en voiture : le chat en cage ou en liberté ?


Pour votre sécurité et la sienne, il est fortement recommandé de transporter votre chat dans une cage de transport soigneusement fermée.

En effet, si votre chat venait à paniquer il risque de grimper sur les épaules du conducteur, ou encore de se réfugier sous ses pieds ce qui pourrait s’avérer extrêmement dangereux !

Pensez aussi que vous aurez à ouvrir la vitre, pour le péage par exemple ou que vous ouvrirez une portière ou encore le coffre, autant d’occasion pour un chat peu rassurer de s’enfuir et d’être victime d’un accident, et même d’en provoquer un. 

Votre chat, lorsqu’il n’est pas dans un environnement connu cherche instinctivement à sa cacher, avec une cage de transport vous lui offrez une cachette qui le sécurise.

Quelle cage de transport choisir ?

Il existe une très grande variété de cages de transport, comment choisir celle qui sera la plus adaptée ?


Tout d’abord, quel que soit le type de cage que vous choisirez, prenez la suffisamment grande pour que votre chat puisse s’y allonger confortablement et qu’il puisse se tourner, changer de position.

Pensez que vous aurez peut-être plusieurs heures de voiture à faire. On achète souvent un panier lorsque l’on adopte un chaton. Pensez en achetant la cage que votre chaton grandira !

Première option, vous pouvez choisir une cage en plastique

Facile à nettoyer, solide et percée de nombreuses aérations, elle présente l’avantage d’avoir (pour la plus part), une petite porte sur le devant, mais la partie supérieure amovible facilitant la sortie du chat chez le Vétérinaire par exemple.

Vous trouverez aussi des paniers en osiers

Très appréciés des chats, probablement parce qu’ils permettent au chat d’être cachés dans la pénombre et que le bruit de l’osier les apaise, ils présentent l’inconvénient d’être plus difficile à nettoyer. De plus certains chats ont tendance à les mâchouiller.

Les sacs souples sont peut-être les moins pratiques

Pour la plupart, les chats ont plus de difficultés à y entrer et une fois à l’intérieur, il faut veiller à ce que le sac soit suffisamment rigide pour ne pas qu’il retombe sur le dos de votre chat. Votre compagnon aime être caché mais pas non plus compressé.

Les sacs sont de plus moins bien aérés et plus difficiles à nettoyer. Si vous choisissez un sac, prenez en un qui se ferme totalement. Les sacs ouverts sur le dessus ou ceux qui laissent passer la tête ne sont adaptés qu’aux chiens. En effet, votre chat est un animal très souple qui peut s’enfuir même par une toute petite ouverture. 

Où placer la cage dans la voiture ?

La cage de transport ne doit jamais être placée dans le coffre, en effet celui-ci n’est généralement pas climatisé.

Deux possibilités s’offrent à vous : siège passager ou sur le sol

Tout d’abord, vous pouvez poser la cage sur un siège passager mais à condition de le sécuriser en plaçant une sangle de façon à attacher la cage au dossier du siège.

Autre possibilité, placer la cage sur le sol au pied du siège, ainsi lors d’un freinage d’urgence la cage de transport sera correctement immobilisée.
Pensez aux pare-soleil pour protéger la cage.

Comment faire accepter plus facilement le transport à son chat?

Dans l’idéal, il faut préparer le voyage bien en amont de façon à ce que votre compagnon « adopte » sa cage de transport et le voit comme un endroit sécurisant. Pour cela, laisser la cage de transport ouverte en permanence avec un coussin moelleux de façon à ce que votre chat puisse s’y reposer spontanément.
Vous pouvez l’attirer à l’intérieur en y mettant des friandises ou en le faisant jouer à l’intérieur.

Il existe aussi des vaporisateurs de phéromones apaisantes que vous appliquez à l’intérieur de la cage, mais aussi de la voiture, quelques heures avant le départ. Ce produit est disponible auprès de l’Aide-soignant Vétérinaire de votre clinique, qui pourra, de plus vous apporter les conseils idoines.
Une fois que votre chat est habitué à la cage de transport, essayez de débuter avec de courts trajets.

Mon chat doit-il voyager à jeun ?

Si votre chat n’est pas spécialement malade en voiture, vous pouvez lui donner son repas comme habituellement avant le départ. On recommande cependant de ne pas lui donner la totalité de sa ration, et surtout de ne rien lui donner d’inhabituel qui risquerait de perturber sa digestion.

Durant le voyage, ne nourrissez pas votre chat. Il peut en effet tout à fait attendre 8 / 10 h sans manger.

Comment faire pour ses besoins (urines et selles) ?

Votre chat se retiendra le plus souvent d’uriner et de déféquer dans sa cage de transport (sauf si il est extrêmement stressé). Il est le plus souvent inutile (voir dangereux) de sortir votre chat de sa cage pour lui présenter un bac à litière. En effet, la plupart des chats ont besoin de calme et d’être hors de la vue des autres pour faire leurs besoins.

Par contre, vous pouvez, avant le départ, l’inciter à aller à la litière. Avez-vous remarqué que lorsque vous venez de changer la litière votre chat s’y précipite ? Changez la litière quelques heures avant votre départ en déposant dans le fond 2 à 3 gouttes d’eau de Javel. Et laissez le chat y aller s’il en ressent le besoin. Ne le forcez pas à y aller, vous risquez d’obtenir l’effet inverse ! 

Prévoyez tout de même du sopalin, et une serviette éponge pour pallier un accident durant le trajet, en faisant très attention en ouvrant la cage que votre compagnon ne s’échappe pas.

Et si mon chat est malade en voiture ?

Malheureusement certains chats supportent mal la voiture. Nausée et vomissements peuvent en être les symptômes.
Si c’est le cas pour le vôtre, rapprochez-vous de votre Vétérinaire traitant qui saura lui prescrire le traitement le plus adapté.

Attention, ces médicaments ne sont pas anodins et pour la plupart ils nécessitent d’effectuer une consultation afin qu’à l’issue de l’examen clinique, le Vétérinaire vous délivre le traitement le plus adapté. N’utilisez surtout pas de traitement médical vétérinaire ou humain, qui n’ait pas été prescrit par un Vétérinaire.


Enfin, si votre chat souffre d’une maladie ou pour toute autre question relative au transport

N’hésitez pas à prendre conseil auprès de l’Aide-soignant(e) Vétérinaire de la clinique où est suivi votre animal. Il/elle saura vous renseigner grâce à ses connaissances de l’espèce féline et des maladies ou vous orienter vers une consultation en cas de besoin.



Article rédigé par Dr Noémie TOMMASINI, Vétérinaire et directrice ESAV





Articles liés
Bac à litière : que choisir, quand le changer et que faire avec plusieurs chats?
Bac à litière : que choisir, quand le changer et que faire avec plusieurs chats?
Le bac à litière fait partie de l’équipement minimum lorsque l’on adopte un...
Mon chat est malade en voiture : solutions
Mon chat est malade en voiture : solutions
Votre chat est malade lorsque vous voyagez en voiture? Il existe des solutions...
Stress du chat, sources et traitement
Stress du chat, sources et traitement
Le stress est une réponse de l’organisme aux facteurs d’agression...
Votre chat reste seul la journée? Quelques idées pour l'occuper
Votre chat reste seul la journée? Quelques idées pour l'occuper
Il est vrai que le chat est un animal indépendant, mais il est tout de même...
Voyager tranquillement avec son chat
Voyager tranquillement avec son chat
Les vacances sont arrivées et vous souhaitez emmener votre chat avec vous,...


Vos avis / donnez votre avis

Information Auteur
Fiche créée le 2015-01-20 par E.S.A.V Ecole Supérieure d'Aide Vétérinaire
Voir la fiche auteur