lebonchien.frContactMentions légales et CGUA propos de nousLiensPlan du site

Santé et soin > Boiteries > Luxation de la rotule chez le chat

Luxation de la rotule chez le chat

Luxation de la rotule chez le chat,

La luxation de la rotule est très douloureuse pour votre chat. Elle peut être congénitale ou apparaitre suite à un choc. Même si les signes cliniques peuvent s’améliorer lors de luxation traumatique, il est cependant nécessaire de la traiter.


Description de la luxation

La luxation de la rotule signifie que la rotule a pris une mauvaise position dans l'articulation du genou et se retrouve hors du rail.
Elle peut avoir deux origines, congénitale (lorsque la rotule n'est pas dans la bonne position) ou apparaître suite à un traumatisme.

Dans les deux cas, c'est très douloureux pour le chat.

Signes cliniques et diagnostic

Les signes cliniques sont souvent observés dès la fin de la croissance, avec une progression lente. Chez le chat, ces signes apparaissent souvent tôt.

Le principal signe clinique de luxation de rotule est une boiterie.
Lorsque la luxation est peu sévère, elle est souvent intermittente: le chat va boiter quelques pas lorsque la rotule se luxe puis, dès qu’elle se réduit (revient à sa position normale dans la trochlée), le chat marche ou courre de nouveau normalement. Lorsque la luxation est plus sévère, la boiterie devient continue. Elle peut être partielle (avec toujours un appui de la patte sur le sol) ou totale (le chat ne pose plus la patte). Souvent la luxation de rotule atteint les deux membres, ne donnant pas l’impression clinique d’une boiterie mais plutôt d’un arrière train faible.

A l'examen clinique, une simple manipulation permet au vétérinaire de déplacer anormalement la rotule et donc de repérer la luxation. Il existe différents grades selon la sévérité de la luxation, allant de 1 à 4 des luxations moins sévères au plus sérieuses. 
La radiographie permet d'évaluer la sévérité des malformations osseuses et de confirmer la luxation (Figure). Elle aide aussi à la planification de la chirurgie.


Traitement de la luxation de la rotule chez le chat

Le traitement de luxation de rotule dépend de l’atteinte clinique.La boiterie est principalement liée à la douleur. Il est donc recommandé d’opérer si le chat boite, même de manière intermittente. Cependant, comme toujours en chirurgie, la décision chirurgicale dépend de nombreux facteurs qui doivent être évalué par le chirurgien en personne lors de la consultation pré-chirurgicale et pré-anesthésique. Retarder la chirurgie implique le développement d’arthrose, mais aussi un risque augmenté de rupture de ligament croisé concomitante ainsi qu’un risque augmenté d’atteinte de l’autre patte, par report de poids excessif.

En cas de boiterie, même intermittente, l'intervention devient nécessaire

Il existe plusieurs possibilités de traitement chirurgical suivant le stade de la luxation et l’évaluation du chirurgien en cours de chirurgie. L’expérience du chirurgien est donc importante pour décider du bon traitement. Il évaluera le chien avant la chirurgie, il évaluera les radiographies mais il évaluera aussi les choses en cours de chirurgie. Opérer les chiens plus jeunes est souvent un bon moyen de limiter l’arthrose et les risques de complications. L’expérience est importante pour ce type de chirurgie afin d’éviter les complications.


La chirurgie consiste à stabiliser l'articulation de la rotule par une ou plusieurs méthodes combinées :


      1/ Relâchement des tissus qui tirent la rotule sur le côté

      2/ Resserrement (« imbrication ») des tissus qui, trop lâche, laisse partir la rotule d’un côté

      3/ Creusement de la trochlée fémorale afin que la rotule s'emboîte mieux et que l'articulation soit plus stable. Il faut alors utiliser une technique avancée qui préserve le cartilage : la trochlée n’est pas creusée directement mais l’os sous la gouttière est creusé. Cette technique, souvent méconnue, est pourtant importante pour limiter l’arthrose.

      4/ Transposition de la crête tibiale pour réaligner le mécanisme extenseur du genou. Ceci consiste à déplacer la crête sur laquelle la rotule s’insère pour stabiliser l'articulation afin que la rotule ne soit plus tirée d'un côté ou de l'autre de l'articulation.

Suivi post-opératoire

Le succès du traitement ne dépend pas que de l'opération mais aussi du chat qui doit être calme et ne pas forcer sur l'articulation pendant la cicatrisation. 

Pronostic

Le taux de succès avoisine les 90 % mais l’expérience du chirurgien a été démontrée comme ayant un impact sur ce taux de succès. Le risque de récidive augmente avec le grade de la luxation mais reste limité. La première chirurgie est capitale, car si elle est mal réalisée, elle compromet fortement les chances de succès des chirurgies futures

Complications éventuelles

Une infection du site chirurgical demeure assez rare mais est toujours possible, comme avec toutes les chirurgies. Un excès d’exercice durant la convalescence peut fragiliser le montage et nécessiter une reprise chirurgicale.


site de l'auteur : www.fregis.com

Dr Guillaume Ragetly, vétérinaire.

Articles liés
Arthrose chez le chat
Arthrose chez le chat
L'arthrose est bien plus fréquente chez les chats que ce que l'on pense. 90%...
Arthrose du coude chez le chat
Arthrose du coude chez le chat
L’arthrose du coude est une maladie fréquente chez beaucoup de chats. Elle est...
Dysplasie de la hanche chez le chat
Dysplasie de la hanche chez le chat
On pense plus souvent aux chiens quand il s'agit de la dysplasie de la hanche,...
Mon chat a mal à la patte
Mon chat a mal à la patte
Le mal de patte se traduit par une boiterie, le chat boite et on peut remarquer...
Mon chat boite de la patte avant : est-ce grave ?
Mon chat boite de la patte avant : est-ce grave ?
Tout comme l'homme, le chat peut être sujet à l'arthrose, se heurter ou faire...


Vos avis / donnez votre avis

Information Auteur
Fiche créée le 2014-03-05 par Docteur Guillaume Ragetly
Voir la fiche auteur